Archives par mot-clé : pilule

La super chanson de la symptothermette

Ici à la Fondation SymptoTherm, on adore discuter avec vous. Et on a souvent l’occasion de découvrir votre créativité. Ce que nous accueillons avec grand plaisir.
Aujourd’hui, on est tous en train de siffloter la chanson de Margaux et Hugo : Symptothermette. Elle date de 2017 mais on ne s’en lasse pas. Et je ne résiste pas à l’envie de partager l’œuvre de cette symptothermette avec vous.

Ça y est, vous l’avez bien en tête, vous aussi ?

Voici les paroles de Margaux et Hugo. Peut-être qu’elles vous parleront. J’avoue que certains mots me parlent plus que d’autres. Mais j’adore l’air et je n’arrête pas de la chanter. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Hugo :
Un thermomètre dans la chatounette,
Ça fait pas coquette et un peu bigote.

Margaux :
Mais sans capote, l’amour c’est plus chouette.
Mets-donc ta baguette, dans ma chatounette.

Hugo :
Pas de pilule, laissons place aux ovules,
Même si parfois je t’embête pour une galipette.

Margaux :
Pas de polémique, c’est symptothermique.
Méthode sympathique et c’est scientifique.

Hugo :
Ils vous gavent d’hormones, ils vous prennent pour des connes.
L‘argent avant tout, la santé au trou.
Et pourtant…

Margaux :
Connaitre son corps, ça ne peut pas faire de tort.
La glaire cervicale, c’est quand même génial.

Hugo :
Par voie orale, rectale ou vaginale,
Prends ton thermomètre, et va te faire…

Margaux :
…belle.

Au passage, j’en profite pour vous redonner le lien de notre chaine youtube : Symptothermie scientifique. Vous y trouverez les témoignages (non chantés) de plusieurs autres symptothermettes.

https://www.youtube.com/c/Symptothermie/videos

Et si vous préférez les témoignages par écrit, c’est ici : Vos témoignages et expériences, un grand merci. N’hésitez pas à y ajouter le vôtre.

Photo by Sammy Sander from Pixabay

Mon corps ne vous appartient pas: pour une autonomie face au tout médical

Après le livre de Sabrina Debusquat « J’arrête la pilule », un nouveau pavé dans la marre de la contraception médicalement assistée!

À l’occasion de la sortie du livre Mon corps ne vous appartient paschez Albin Michel, le 18 janvier 2018, la fondation SymptoTherm se félicite de voir la méthode symptothermique citée parmi les solutions alternatives à la contraception et conception médicalement assistée. Elle salue l’audace et la véracité de cet essai « contre la dictature de la médecine sur les femmes », véritable tabou de société mis à nu sous la plume talentueuse de Marianne Durano, professeur en lycée public et mère de deux enfants. Continuer la lecture de Mon corps ne vous appartient pas: pour une autonomie face au tout médical

Le top 10 des effets secondaires de la pilule

En publiant J’arrête la pilule, en septembre 2017, la journaliste indépendante Sabrina Debusquat a lancé un pavé dans la mare du paradigme contraceptif contemporain. Un an d’enquête, 300 pages et un constat : encore aujourd’hui un grand nombre de femmes souffrent ou voient leur bien-être diminué à cause de leur contraception mais on ne les écoute pas ou pire, on les traite de malades imaginaires. Continuer la lecture de Le top 10 des effets secondaires de la pilule

Se libérer des perturbateurs endocriniens

« Les perturbateurs endocriniens, c’est le plus grand problème de santé des femmes à notre époque », affirme Sarah-Maria Leblanc, herboriste clinicienne. Nous l’avons rencontré à l’occasion de la réédition de l’ouvrage « Sagesse et pouvoirs du cycle féminin », co-écrit avec Marie Pénélope Perès (Le Souffle d’or, 2014). Continuer la lecture de Se libérer des perturbateurs endocriniens

La symptothermie sur Sud Radio

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Contraception, Philippe David de Sud Radio interrogeait l’échec de la politique liée à la contraception : le chiffre des avortements (200 000) ne baisse pas en France. Comment l’expliquer? Continuer la lecture de La symptothermie sur Sud Radio

Chéri, j’ai retrouvé ma libido !

La contraception hormonale est censée améliorer le confort du couple  mais de nombreuses femmes se plaignent d’un manque de libido… Or dès qu’elles arrêtent la pilule ou enlèvent leur stérilet aux hormones, c’est la fête sous la couette ! 

La preuve sur le groupe facebook Symptothermie . Ici, on utilise la méthode de contraception symptothermique, 100% naturelle, aussi efficace que la pilule si elle est correctement pratiquée.  Ce groupe est réservé aux femmes, mais pour vous convaincre, messieurs, des bienfaits de cette gestion naturelle de la fertilité, voici quelques pépites: Continuer la lecture de Chéri, j’ai retrouvé ma libido !

La pilule, c’est comme la cigarette!


Les femmes pensaient contrôler leur corps en prenant la pilule, mais pour la féministe Holly Grigg-Spall, c’est plutôt la pilule qui a pris le contrôle. Dans
Sweetening the pill (1), livre publié aux Etats-Unis, elle explore la face cachée de la contraception hormonale. Outre les effets secondaires notoires (perte de la libido, trouble de l’humeur, risques cardio-vasculaires), la pilule s’avère aussi sournoise que la cigarette. Plus facile de commencer que d’arrêter… Interview

Propos recueillis et traduits par Pryska Ducoeurjoly

Continuer la lecture de La pilule, c’est comme la cigarette!

« La symptothermie, c’est une nouvelle émancipation de la femme »

En mars 2015, Le Plus du Nouvel Observateur a accordé une tribune à Valentina Salonna, conseillère en symptothermie. Un point de vue qui vient contrebalancer celui de nombreux gynécologues qui déclarent que la symptothermie n’est pas à recommander… Et si c’était le contraire?  Continuer la lecture de « La symptothermie, c’est une nouvelle émancipation de la femme »

« Maman, je crois que j’ai mes règles ! »

Elle était déjà un peu préparée votre petite chérie adorée. Vous aviez pris soin de lui expliquer… Et puis voilà qu’un jour, elle s’élance vers vous, toute fière : « Ça y est maman, je les ai ! ». Vous avez à peine eu le temps de la voir grandir et… La voilà devenue femme ! Continuer la lecture de « Maman, je crois que j’ai mes règles ! »

Harri Wettstein, l’homme qui voulait libérer les femmes…

Secrétaire de la fondation SymptoTherm, Harri Wettstein œuvre pour une contraception douce, la symptothermie. Il dénonce les obscurantistes de tous bords qui conservent le secret sur ce véritable Da Vinci Code féminin. Entretien

La symptothermie est une alternative fiable aux contraceptifs hormonaux. Comment expliquer qu’elle ne soit pas plus connue ?

HARRI Wettstein, dans le jardin d'Eden, oeuvre à la réconciliation de l'Homme et de la Femme
Harri Wettstein, cofondateur et secrétaire de SymptoTherm est docteur en psychologie de l’Université de Lausanne, philosophe et auteur.

Parce que cette contraception bouscule et dérange à de très nombreux niveaux… Lorsqu’une femme découvre l’existence de la symptothermie, c’est souvent à l’issue d’un parcours contraceptif chimique qu’elle ne supporte plus. Sa découverte est le fruit d’une révolution personnelle après des années de questionnements. Très peu de médecins ou gynécologues vont lui apporter cette connaissance qu’ils n’ont eux-mêmes pas apprise. On va plutôt proposer à la femme des « solutions » qui stérilisent sa féminité, entravent sa créativité liée au cycle fécond de ses hormones. C’est encore et toujours une forme de domination masculine, sous un discours pseudo-émancipateur. Les médecins nous ridiculisent, l’éducation sexuelle nous évite. Même le courant écologiste officiel nous boude. Finalement, la santé publique, si elle nous attaquait – parce que nous pouvons garantir cette contraception – nous rendrait un énorme service. Pour l’instant, elle fait comme si nous n’existons pas. Continuer la lecture de Harri Wettstein, l’homme qui voulait libérer les femmes…