Articles en lien avec la pilule, les méthodes barrières, le retrait, la symptothermie, la contraception naturelle, et la sexualité.

Contraception et confinement : ne dépendez plus d’une pilule!

Dépendre d’une pilule, d’un stérilet ou d’un implant pour sa contraception, ce n’est pas la panacée ! Avec l’épidémie de coronavirus et la fermeture des activités de fabrication pharmaceutique, nous…

Continuer la lectureContraception et confinement : ne dépendez plus d’une pilule!

La symptothermie expliquée aux sages-femmes

L'une de nos conseillères est très discrète sur les ondes mais néanmoins très active ! Angéla Walder-Lamas travaille au Planning Familial de Genève comme sage-femme et vient de publier un…

Continuer la lectureLa symptothermie expliquée aux sages-femmes

Méthode du retrait : qui veut jouer à la poussette russe?

La méthode du retrait est sûrement l’une des méthodes de contraception les plus vieilles au monde! Avec le scandale des pilules de 3e et 4e génération, les multiples désagréments des hormones de synthèse (baisse de la libido, sécheresse vaginale…) et les réticences des hommes (et même des femmes) à mettre le préservatif, le retrait a plus que jamais la côte. Même chez les couples adeptes de la symptothermie,  méthode naturelle de contraception qui permet de se passer du préservatif une partie du cycle (voir www.sympto.org), on pratique parfois le retrait en guise de méthode de protection sur les jours fertiles. (suite…)

Continuer la lectureMéthode du retrait : qui veut jouer à la poussette russe?

Le sondage de Femina.ch confirme la demande d’alternatives à la pilule

“La contraception? C’est non”, titre Femina.ch le 22 octobre 2017.  “Ce que révèle notre sondage sur la sexualité des [Suisses,ndlr] Romandes, réalisé en juin 2017 auprès de plus de 1200 femmes, c’est que du préservatif au stérilet en passant par l’injection sous-cutanée, l’implant, le diaphragme ou encore l’anneau vaginal, aucune méthode – surtout si elle est hormonale – ne trouve grâce à leurs yeux. Du coup, elles sont 41% à se passer de contraceptif. En clair, quatre femmes sur dix en âge de procréer misent sur la retirette, se fient à leur ovulation ou testent d’autres options”.  (suite…)

Continuer la lectureLe sondage de Femina.ch confirme la demande d’alternatives à la pilule