Muriel Wettstein, Berlin-Izmir (FR)

Qu’est-ce que la symptothermie pour toi ?

Une découverte au quotidien qui me permet de me reconnecter avec mon corps et d’être plus en harmonie avec toutes ses fluctuations, une manière aussi d’être plus confiante en moi et de me sentir libre.

Comment as-tu découvert la symptothermie ?

A travers mon père. Je n’ai pas pour autant commencé tout de suite à me lancer dans la méthode. Il m’a fallu beaucoup de recul.

L’idée de prendre la pilule ou de poser un stérilet m’a cependant toujours révoltée : pourquoi les femmes s’infligent-elles cela et pas les hommes? Je l’ai quand même prise quelque temps pour en faire l’expérience….

En 2009, je me suis finalement décidé à faire le saut dans la symptothermie selon Sensiplan (école allemande) en allant voir une conseillère NFP (Natürliche Familienplanung) à Berlin. Je souhaitais à ce moment-là apprendre à être plus attentive à mes besoins et me sentir mieux dans mon corps; la prise de la pilule entrait en contradiction totale avec le métier que j’avais choisi et mon but…

Je trouvais très intéressant de m’observer, mais ma vie à ce moment là n’était pas très stable, je démarrais juste une formation et en parallèle, commençais à me mettre à mon compte…puis l’apprentissage sur papier et les règles plus strictes que sur sympto (d’avantage de prises de température par exemple) ne m’ont pas motivée à continuer, ça m’astreignait plus qu’autre chose. Il me manquait surtout un suivi sérieux et régulier de mes observations!

Avec la possibilité de devenir moi-même conseillère sympto indépendante en complément à ma formation de praticienne Grinberg (méthode de développement personnel et conscientisation du corps), je me suis remise à la symptothermie en 2016.

Grâce cette fois à une excellente formation de conseillère, un suivi en ligne sur plusieurs mois et l’appli sympto qui facilite beaucoup le travail d’apprentissage, j’ai croché et ne risque plus d’abandonner la méthode et l’observation de mon cycle! 😉

Quelle est ta motivation en tant que conseillère ?

Transmettre un savoir précieux et soutenir les femmes qui veulent être libres et respectueuses de leurs corps.

Quelle est selon toi l’importance d’être accompagnée durant l’apprentissage?

Pour en avoir fait l’expérience moi-même, je suis convaincue qu’un suivi professionnel est indispensable pour ne pas se sentir seule, désécurisée ou démotivée. Avoir quelqu’un à ses côté pour pouvoir faire part de ses doutes, de toutes ses questions et approfondir pas à pas la méthode est un grand plus! On peut bien sûr apprendre seule, mais je crois que dans le partage, à deux, on apprend mieux et souvent bien plus vite. Ensuite, c’est l’indépendance!

Le didacticiel est un outil exceptionnel mais il ne remplacera jamais le travail de la conseillère…celle-ci est là pour nous soutenir de manière individuelle et nous guider en fonction de notre rythme propre à chacune.

Comment tu travailles et avec qui?

Je suis très heureuse de pouvoir accompagner des femmes dans le monde entier et dans plusieurs langues grâce au didacticiel sympto qui rend le conseil en ligne (via la messagerie sympto sécurisée) et en visioconférence très simple et clair.

De la puberté jusqu’à la ménopause, peu importe que leur objectif soit uniquement l’observation de leur cycle, qu’elles souhaitent concevoir ou avoir une contraception fiable et entièrement naturelle (également en parallèle de l’allaitement) : toutes les femmes et jeunes filles sont les bienvenues !!

Pendant la phase d’apprentissage, je m’adapte au rythme d’apprentissage individuel de la femme et m’assure qu’elle ait bien intégré les bases de la méthode pour pouvoir être ensuite autonome avec la méthode.

C’est important pour moi d’accompagner la femme de semaine en semaine, de répondre rapidement à ses questions et d’être là aussi en cas d’urgence.

Les partenaires (homme ou femme) peuvent également poser leurs questions et ils sont les bienvenus s’ils souhaitent aussi participer aux consultations. 🙂

Je valide chaque cycle la phase infertile post-ovulatoire, ainsi la femme peut profiter sans stress ni risque d’avoir des rapports non protégés dans cette phase du cycle.

Les femmes qui souhaitent concevoir apprennent à connaître les jours les plus fertiles de leur cycle favorables à une fécondation.

Celles qui connaissent déjà bien leur cycle ont la possibilité aussi de prendre des consultations ponctuelles pour faire le point et voir s’il y a des changements au niveau du cycle.  Je conseille aux femmes expérimentées  (après 12 cycles bien observés) de faire le point au moins une fois par année sachant que le cycle évolue au fil des ans.

Et en dehors de la symptothermie ?

J’ai une passion pour les langues et adore « nager dans les eaux étrangères ». Apprendre et enseigner de différentes manières….

D’origine franco-suisse, j’ai grandi en Suisse romande, travaillé une année à Londres, vécu 16 ans à Berlin où j’y ai fait un Master en Sciences Africaines et Scandinaves, puis suivi pendant 4 ans la formation à la méthode Grinberg. Pendant 6 ans j’ai accompagné, en tant que praticienne indépendante, des personnes de tous horizons souhaitant entre autre se sentir mieux dans leur peau, devenir plus acteur de leur vie, récupérer après un choc émotionnel ou physique.

En décembre 2014, je suis devenue maman et nous « naviguons », mon mari, mon fils et moi depuis août 2015 entre Istanbul, Dikili, et Izmir…avec un point d’ancrage à Berlin. Je suis curieuse de voir où le courant va nous amener ensuite….

En Turquie je donne aussi des cours d’allemand, anglais et français.

Contact  : muriel.wettstein(@)gmail.com

Whats App : 0090 546 461 89 57

Je propose des accompagnements en français, anglais, allemand, italien

L'actu du didacticiel sympto, appli de la symptothermie moderne ET scientifique

%d blogueurs aiment cette page :