sympto remporte sa bataille contre swissmedic

L'application mobile sympto, didacticiel de la symptothermie, peut rester "dispositif medical classe I". Elle n'a pas l'obligation de se faire certifier "dispositif médical classe II", comme voulait l'y contraindre l'autorité suisse de santé Swissmedic.

Continuer la lecturesympto remporte sa bataille contre swissmedic

Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours

Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours: nous devons donc faire une certification simple de dispositif médical, mais sans recourir à un organe de certification officiel comme…

Continuer la lectureTribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours

SYMPTO : aussi efficace que la pilule !

[Communiqué Fondation SymptoTherm] A l’occasion de la sortie du livre « J’arrête la pilule », paru le 6 septembre 2017, la fondation SymptoTherm se félicite de voir la méthode sympto citée parmi les meilleures alternatives naturelles à la pilule contraceptive. Elle salue le sérieux de cette enquête sincère et courageuse sur les effets secondaires de la contraception hormonale, véritable tabou de société qui s’expose enfin sous la plume féministe de la journaliste Sabrina Debusquat. (suite…)

Continuer la lectureSYMPTO : aussi efficace que la pilule !
Lire la suite à propos de l’article Sympto : n°1 des applis symptothermiques (étude américaine)
Sarah Jaffé utilise comme mode de contraception une application sur son smartphone. Carcassonne mars 2015. Photo: Ulrich Lebeuf / M.Y.O.P

Sympto : n°1 des applis symptothermiques (étude américaine)

Une étude américaine, rendue publique le 7 juillet 2016, classe sympto n°1 des applis symptothermiques sur le marché des stores. L'étude menée par une collaboration de chercheurs travaillant dans le domaine de la contraception/conception…

Continuer la lectureSympto : n°1 des applis symptothermiques (étude américaine)