Archives par mot-clé : fertilité

Sympto comparé à TCOYF

 « Comparaison des méthodes symptothermiques »

Volet n°1 Sympto et TCOYF

Le système TCOYF (Taking charge of your fertility, 2015), proposé par Toni Weschler, réunit principalement deux méthodes ayant des paradigmes différents : le système Billings et les systèmes symptothermiques. Sympto suit le paradigme Sensiplan qu’il prétend avoir contribué à améliorer dans le cadre de son didacticiel sympto. [English version]
Continuer la lecture de Sympto comparé à TCOYF

La symptothermie expliquée en 6 minutes

Alternative aux contraceptifs hormonaux, la symptothermie est aussi un moteur pour la relation de couple et le développement de la femme.  Au-delà de la démarche contraceptive, la symptothermie apporte une connaissance fondamentale aujourd’hui à la portée de toutes les femmes.

Dans cette conférence, Pryska Ducoeurjoly, conseillère sympto, explique les multiples bénéfices de la méthode symptothermique.

 

Plus d’info sur sympto.org

Lire aussi l’ITW de Pryska Ducoeurjoly sur Prévention-santé :

La symptothermie est aussi fiable que la pilule, Pryska Ducoeurjoly

Non, sympto n’est pas un dispositif médical !

logo fondation

Fin janvier 2016, Swissmedic, l’autorité helvétique des produits de santé, a déclaré « non-conforme » l’appli mobile sympto qui permet aux femmes de gérer écologiquement leur fertilité grâce à la symptothermie moderne. La fondation SymptoTherm dénonce une dérive éthique dans un contexte de surmédicalisation de la fertilité. Elle s’oppose fermement à ce classement en portant l’affaire devant le tribunal administratif pour que son outil didactique ne soit pas qualifié de « dispositif médical », comme entend l’imposer Swissmedic, sur la base d’une interprétation erronée des recommandations européennes. Continuer la lecture de Non, sympto n’est pas un dispositif médical !

Pourquoi sympto n’est pas un dispositif médical (affaire Swissmedic)

Va-t-on assister à un bras de fer entre l’autorité suisse des produits de santé, Swissmedic, et la fondation Symptotherm qui a développé une appli mobile pour gérer naturellement la fertilité. Actuellement, Swissmedic demande à sympto, un outil numérique révolutionnaire, de se conformer à la législation applicable aux « dispositifs sympto freemédicaux ». L’histoire du pot de terre contre le pot de fer ? Pour l’instant, on n’en est qu’aux échanges de courriers…

[Mise à jour : la suite du feuilleton]

Continuer la lecture de Pourquoi sympto n’est pas un dispositif médical (affaire Swissmedic)