Sympto versus Natural Cycles

En 2017, les médias ont découvert une nouvelle application mobile pour gérer le cycle féminin, l’appli Natural Cycles.  Cette application est la première à obtenir le label « dispositif médical » pour la contraception (à la suite de deux études publiées en 2015 et 2016). Un comparatif avec sympto !

Plusieurs organes de presse se sont faits écho de l’apparition sur le marché des stores de Natural Cycles, mais ils ne se sont pas vraiment intéressés aux autres applications disponibles sur le marché, notamment à sympto, numéro 1 des applis dites symptothermiques.

Être labellisé « dispositif médical » est-il vraiment un gage de fiabilité pour gérer sa contraception ? Dans l’étude de 2016, réalisée par Natural Cycles, un indice de Pearl est avancé : 0,5% en indice théorique (usage parfait) et 7% en indice pratique (utilisation pratique). Des pourcentages comparables à la pilule qui place cette application parmi les alternatives crédibles, mais au même rang que la méthode des températures, considérée comme moins fiable que la symptothermie.

L’application sympto  n’est pas labellisée dispositif médical, bien que l’autorité Suisse SwissMedic l’enjoigne de le faire depuis 2016 (voir nos articles à ce sujet). La fondation SymptoTherm a refusé d’entrer dans le circuit des dispositifs médicaux, non pas pour des questions de manque de fiabilité, mais pour des questions éthiques et philosophiques.  Elle considère en effet son application  et sympto.org comme un didacticiel permettant à la femme de conquérir son autonomie (même sans l’appli) en apprenant la symptothermie, une méthode qui ne devrait pas relever des dispositifs médicaux.

La fondation SymptoTherm a cherché à en savoir plus et a comparé les deux applications Sympto et Natural Cycles pour aider les femmes à choisir en connaissance de cause. Voici notre tableau comparatif.

Sympto versus Natural Cycles

 SYMPTONATURAL CYCLES
Type de produitdidacticieldispositif médical
Méthode naturelle suiviesymptothermie
température + Ogino réunies dans un algorythme non connu
Etudes indépendantes sur la fiabilité de la méthode choisie (indice de Pearl théorique vs indice de Pearl en utilisation pratique)0,4 - 1,8 (symptothermie telle que pratiquée par l'école Sensiplan, très proche de SymptoTherm)
Source Frank-Herrmann,P., Heil,J., Gnoth,C. et al (2007). Hum.Reprod., 22, 1310-1319
Etude indépendante
?-3,8%
Freundl G, Frank-Herrmann P, Gnoth C. Cycle monitors and devices in natural family planning. J Reproduktionsmed Endokrinol. 2010;7:90–96.
Freundl G, Frank-Herrmann P, Godehardt E, et al. Retrospective clinical trial of contraceptive effectiveness of the electronic fertility indicator Ladycomp/Babycomp. Adv Contracept. 1998;14:97–108.
Etudes indépendantes sur les moniteurs de fertilité notamment ceux basés sur la méthode des températures, comme le Lady Comp (reconnu par Natural Cycle comme étant "le plus similaire de l'application" dans son étude parue en 2016.
Etudes cliniques menées sur l'application par ses propres promoteurs pour déterminer l'indice de Pearl (théorique vs pratique) en cours.
La fondation a par ailleurs menées deux études comparatives entre applis (faux positifs/faux négatifs)
0,5 - 7.0%
Fertility awareness-based mobile application for contraception
Elina Berglund Scherwitzl (Natural Cycle), Kristina Gemzell Danielsson, Jonas A. Sellberg & Raoul Scherwitzl. The European J. of Contraception & Reproductive Health Care, vol 21:3, 234-241. Mars 2016.
Position dans l'étude comparative indépendante Facts (2016)
n°2 (score 4,1 - 4,5/5)n°15 (score 3,1 - 2,3)
Temps d'apprentissageSix moisAucun
Adapté aux cycles dit irréguliers (plus de 6 jours d'écart dans la moyenne des cycles)Oui, car interprétation non basée sur des statistiques passées, mais sur les observations du cycle en cours. Détecte les ovulations précoces ou tardives, les phases pré ou post-ovulatoire irrégulières, les cycles anovulatoires. Oui, d'après Natural Cycle, car son algorithme permet d'améliorer au fil du temps la prise en compte de ce type de paramètres.
Manuel accompagnant la compréhension de la méthodeOui, méthode en accès libre dans "la Symptothermie complète".Non, méthode dont l'algorythme reste inconnu de l'utilisatrice
Service de conseils ou de suivi par une professionnelleRéseau de conseillères sympto formée par la fondation, suivi à distance/consultation onlineaucun, car il n'y a pas d'apprentissage.
Participation de l'utilisatriceImportante pendant la phase d'apprentissage. puis, possibilité du mode experte (10 entrées par mois) avec la même sécurité contraceptiveImportante et continue de manière à alimenter l'algorithme statistique.
Mode grossesse, allaitement, préménopauseOui, avec la même sécurité contraceptiveNon adapté
Mode simplifiéOui, avec le mode Billings qui permet de faire tourner l'application en cas de manque d'observation (Sécurité moindre)Aucun
Prévision sur les cycles futursAucune. Application interprétative sur la base des observations du cycle en coursSix mois. Application prédictive sur la base des statistiques des cycles passés.
Statuts de l'organisationFondation à but non lucratif basée en SuisseEntreprise privée basée en Suède
Données personnellesProtégées et hébergées sur un serveur appartenant à la fondation. Pas de commercialisation des données. Pas de marketing ni publicité sur les données récoltées. Pas de marketing et publicités basés sur les données personnelles. Possible commercialisation des données ou de communication à un tiers dans certaines conditions.
Forum d'entraideOui. Groupe Facebook SymptothermieNon
Coût d'utilisationAchat initial d'un thermomètre basal.
-Version gratuite de l'application : Sympto free.
-Manuel d'apprentissage offert : la Symptothermie complète.
- Service de conseils/suivi payants (en moyenne 30 à 90€/mois sur 6 mois).
- Accès à l'interface web via un compte premium payant (27€ pour 6 mois).
Achat initial d'un thermomètre basal.
Abonnement mensuel (9€) ou annuel (65€).
Fin de l'abonnementFin de la période d'apprentissage. Autonomie. Fin de la contraception avec l'appli
Export des cyclesAccès à vie, même sans compte premium. Possibilité d'exporter ses cycles en pdf (compte premium).Pas d'export possible
InterfacesAndroid, iphone, ipad, tablettes, windows, + site webAndroid, iphone, ipad,
langues sur l'application 78 (pas le français)

Pour la fondation SymptoTherm, il n’y a pas à hésiter si on est dans une démarche de reconnexion à ses cycles en profondeur : mieux vaut une appli qui appuie un apprentissage visant une totale autonomie dans une méthode adaptée à toutes les phases de la vie de la femme, plutôt qu’une appli à l’algorithme secret, basé sur des statistiques, qui  transforme la femme en consommatrice et ne lui permet pas de comprendre réellement son cycle.

« La méthode Sympto est par ailleurs totalement transparente et permet de pratiquer la Symptothermie en mode manuel, c’est-à-dire sans application, explique Harri Wettstein, créateur de sympto. La différence entre dispositif médical (produit médical, consommable) et didacticiel (pas consommable mais utilisable comme un outil) n’est pas assez connue par le grand public : nous proposons un processus d’apprentissage, seule ou avec une conseillère, pour arriver à bien gérer ses observations et ses cycles, devenir autonome. On est du côté du développement personnel, de la conscientisation (empowerment), de l’aide au couple, de la prévention de santé, de la gestion autonome de la contraception naturelle, et non dans la consommation pure et dure d’un produit que l’utilisatrice ne connaît pas (et dont le fonctionnement est secret!) ».

2 réflexions au sujet de « Sympto versus Natural Cycles »

  1. Le côté prédiction de natural cycles fait peur en plus du fait qu’on ne sait pas comment il fonctionne.
    Ce qui m’a convaincue de me lancer dans l’aventure avec sympto.org c’est déjà le côté non lucratif de l’association et en plus le manuel d’apprentissage gratuit en téléchargement.

  2. Yes Très claire comparaison ! Je ne veux pas d’une application qui m’empêche de suivre mes cycle en cas de pépin Internet, qui m’empêche d’être autonome et ne m’apporte aucune liberté ( nombre d’entrée dans l’application réduite pour un meilleur confort d’utilisation). C’est quand même le fait que je comprenne le fonctionnement de la méthode + celui du cycle féminin qui m’a convaincue d’utiliser sympto !

Laisser un commentaire