Le grand mythe des pertes blanches
Une efficacité comparable à la pilule
La symptothermie, un chemin vers soi