Archives par mot-clé : température

Faire une place à la symptothermie dans sa vie de maman !

Je m’appelle Margot, j’ai 26 ans et mes enfants ont 5 et 3 ans. Voilà déjà 7 mois que j’utilise la symptothermie, la meilleure méthode que j’ai trouvé pour gérer ma fertilité, naturellement, sans hormones!

Comment ai-je découvert la symptothermie, contraception naturelle?

J’étais inscrite sur plusieurs groupes Facebook et un jour j’ai demandé s’il existait une contraception fiable et sans hormones (hormis le DIU cuivre car je ne souhaite pas l’utiliser). Surprise : on m’a alors répondu : « oui, la symptothermie ! ». Je me suis alors immédiatement dirigée vers le groupe Facebook du même nom et j’ai trouvé des femmes qui utilisent la méthode depuis des années. J’ai imprimé le manuel, dévoré les témoignages et conseils. Un mois après j’étais lancée !

Comment ça se passe au quotidien dans la vie d’une maman?

Je prend ma température au réveil quand l’application sympto me l’indique. Cela représente (pour moi) environ 15 prises par cycle (je n’en suis qu’à mon 7e et je sais que je pourrais réduire par la suite).

Je suis à la maison avec les enfants et je me lève à 7h20 pour l’école. C’est à ce moment que je prend ma température. Il est arrivé que les enfants se réveillent plus tôt, 6 ou 7h, et que j’avance mon heure de prise mais cela ne fausse pas chez moi la température. Il arrive aussi qu’ils se réveillent la nuit pour boire, pour un câlin, la tétine ou un cauchemar et même si cela prend 20 minutes je me rendors dans la foulée et ma température est fiable à 7h20.

Il arrive aussi qu’un enfant nous rejoigne s’il est malade, mais cela n’a pas d’incidence sur ma température au réveil. 

Mon mari fait les quarts et donc parfois je dort seule, parfois avec lui et cela ne change rien non plus (bon honnêtement je dort mieux sans lui… mais chut 😉 )

Pour ce qui est des observations de l’élixir, le nom sur le manuel sympto pour désigner la glaire cervicale : je préfère observer le soir mon élixir car il est de meilleure qualité et plus abondant. Je fais quand même un contrôle en milieu/fin de matinée, ma fille n’est pas encore scolarisée donc on prend du temps ensemble le matin, je profite juste de verrouiller la porte des toilettes deux minutes pour faire une observation d’élixir.

Le soir lorsque les enfants sont couchés, je prend le temps de faire mes observations pendant ma toilette : élixir, col, je fais aussi le test du verre d’eau si besoin et je note tout ça dans l’appli.

Comment de temps cela me prend ?

J’ai chronométré une journée d’observation sympto !

Prise température + inscription dans l’appli : 1 minute 05
Première observation d’élixir : 25 secondes
Observation du soir : 40 secondes
Total : 2 minutes 40 ! Sur environ 15 jours de mon cycle. 

Pour finir, la symptothermie s’est très bien intégré dans ma vie. C’est mon rituel. J’apprends tous les jours et mon mari aussi car on en parle très souvent, et je suis en sécurité car j’ai pris une conseillère pour me guider les 6 premiers mois.

La sympto fait partie de la famille

Je reproduis aussi mes cyclogrammes sur papier, avec les mêmes icônes que l’appli, question d’autonomie par rapport à mon smartphone ! C’est un moment où je sors les crayons sur la table et les enfants me rejoignent pour colorier aussi sur leurs feuilles. Sympto une affaire de famille ? Pourquoi pas ! Si j’ai confiance en moi, eux aussi me feront confiance 😉

Bon mes enfants me trouvent un peu hypocondriaque… Mon fils par exemple l’autre jour: « Pourquoi tu prend toujours ta température ?! » Ha ha ! Je lui ai simplement répondu que c’était pour voir si j’allais bien, on a le temps pour les explications techniques ! Il y a aussi la fois où j’ai pris la température de mon fils en rectal et où il m’a dit « C’est celui-la que tu met dans ta bouche ??? » « Heuuu… Naaaaaan! ».

Aujourd’hui, Margot est modératrice sur le groupe FB Symptothermie !