méthode Billings

A la différence de la symptothermie, la méthode Billings ne comporte pas de double contrôle, elle est basée uniquement sur l’observation de la glaire cervicale. Son indice de Pearl est compris entre 1 à 3% alors que celui de la symptothermie est situé entre 0,4 et 0,6%. La fiabilité n’est donc pas la même mais elle reste toutefois suffisante pour les couples qui ne sont pas dans une démarche strictement contraceptive.