Continuer la lecture de Valérie Biéchy, Bartenheim " />

Valérie Biéchy, Bartenheim

Mon chemin jusqu’à la symptothermie :

Formée en naturopathie/ iridologie, j’ai croisé la symptothermie au départ dans un contexte professionnel.

Je vois une patientèle presque exclusivement féminine depuis de nombreuses années. Suffisamment de temps pour être arrivée au constat qu’envisager la santé de la femme sans se soucier de son exposition aux hormones était complètement illusoire.

De fil en aiguille, j’ai été amenée à m’interesser  au cycle feminin à tous les âges de la vie d’une femme. Aussi bien la jeune fille dont les cycles en soubressaut tentent de se mettre en place et se réguler, que les femmes enceintes, dont le corps produit cet élan de vie prodigieux… à celui des femmes pré-ménopausée, dont les cycles produisent  parfois des bonds très houleux et celles dont les cycles doucement se taisent..

A partir de mes recherches et expérimentations des plantes amies du cycle, au gré de différentes lectures et en entendant les témoignages de mes consultantes, je me suis peu à peu confrontée aux cycles des femmes.

J’ai eu le souhait, ainsi, d’offrir aux femmes un lieu où leur cycle serait respecté, entendu, et accompagné naturellement.

C’est ainsi que je me suis interessée de près à la gynécologie au naturel , les differentes contraceptions et leurs eventuelless répercutions sur la santé des femmes.

Les recherches menant à d’autres,  j’ai croisé le chemin de  la symptothermie.

De suite, j’ai été fascinée par cet outil! Quelle découverte! Techniquement, la symptothermie m’a paru être un outil ^précieux dont je devais parler aux femmes…Mais ce n’etait que le début de l’aventure.

Le cadeau de la symptothermie 😊

Pour pouvoir être formée et organiser des suivis avec des patientes, la Fondation Symptotherm m’a demandé de m’observer moi-même et de vivre personnellement  l’outil de la symptothermie.

Cette demande a été un détonateur puissant et a changé beaucoup de choses dans ma vie. Pourtant maman de plusieurs enfants, ayant plutôt pioché dans les outils contraceptifs par çi par-là, jamais encore je n’avais placé autant de conscience dans mes propres cycles!.

J’ai découvert une richesse d’observation et une explication simple et claire de tous les états par lesquels je passais tout au long de mes cycles. Les symptômes physqiues, l’énergie et les émotions  fluctuantes..Une lecture claire en terme d’observations physiques que d’observations émotionnelles.

Me découvrir profondément et intimement, à plus de 40 ans,c’etait un cadeau prodigieux !

Ainsi, d’outil technique d’observation et de gestion de la fertilité, la symptothermie est devenue à mes yeux  un outil unique et extrêment précieux pour aider les femmes à prendre conscience de la force et la diversité d’information de leur cycle.

Simples et discrets, libres ou tus, trop visibles ou trop  violents, les cycles des femmes ont décidement beaucoup de choses à dire. .. 😊

Quel chemin je cherche à  suivre ?

Je partage mon temps entre mes enfants, ma famille, mes consultations  et mes deux passions : les plantes  » simples »  ( je cultive des plantes aromatiques et crée des tisanes : j’ai  notamment re-créée une « tisane des Lunes » )  la peinture intuitive ( travail de couleurs, réalisé avec des pigments naturels et des encres) Ces deux passions me permettent de mettre les mains « dans la terre » et de ne pas toujours vivre la tête dans les étoiles!

Plus les années passent et plus je cherche à avancer sur le chemin des Rituels autour du feminin, grâce à  la rencontre de  femmes comme Marianne Grasselli Meyer ou Miranda Grey, Maité Trelaun.

Ces découvertes ont tracé peu à peu un chemin sur lequel je souhaite avancer, me permettant d’être  utile auprès des femmes.

Comment j’accompagne les débutantes en symptothermie ?

C’est une grande joie pour moi de transmettre l’apprentissage de la symptothermie  à toutes celles qui se lançent dans la découverte du cycle feminin libre.

Il faut beaucoup de curiosité et de courage pour s’y aventurer !Je conçois mon rôle de conseillère celui d’une accompagnante discrète mais présente.

Je déteste les contraintes, ainsi je ne cherche pas à mettre la pression sur mes consultantes, mais je les accompagne fidèlement et patiemment. J’interviens sur leur demande, tout en gardant un œil sur leur travail. Il n’y a aucune mauvaise question et j’apprécie beaucoup le fait d’y répondre, surtout lorsque les femmes font preuve de curiosité.

Chaque nouvelle femme à conseiller est une nouvelle aventure et j’ai pour habitude de garder contact avec celles qui ont terminé leur apprentissage 😊

Me Contacter : valeriebiechy (@)gmail.com

L'actu du didacticiel sympto, appli de la symptothermie moderne ET scientifique

%d blogueurs aiment cette page :