Archives par mot-clé : symptothermie

« La symptothermie, c’est une nouvelle émancipation de la femme »

En mars 2015, Le Plus du Nouvel Observateur a accordé une tribune à Valentina Salonna, conseillère en symptothermie. Un point de vue qui vient contrebalancer celui de nombreux gynécologues qui déclarent que la symptothermie n’est pas à recommander… Et si c’était le contraire?  Continuer la lecture de « La symptothermie, c’est une nouvelle émancipation de la femme »

Contraception naturelle, bien choisir son application mobile !

Le journal 24 heures, premier quotidien de Suisse romande, s’intéresse à la symptothermie.  Dans un article paru le 24 avril 2015 dernier, il met à l’honneur la méthode symptothermique et l’application mobile sympto, vraiment fiable  comparée aux autres. Continuer la lecture de Contraception naturelle, bien choisir son application mobile !

Sympto, l’appli mobile des femmes qui ont 20 ans d’avance

La pilule c’était moderne autrefois. Mais comme vous allez le découvrir dans cette vidéo humoristique, il y a déjà beaucoup mieux, un moyen aussi naturel qu’efficace pour gérer sa fertilité :

La symptothermie, une alternative écologique aux contraceptifs hormonaux

Réalisée par deux utilisatrices de l’appli mobile sympto, cette vidéo a pour but de montrer aux femmes que la contraception naturelle dite symptothermique est une alternative sûre, efficace et respectueuse de leur corps.

Continuer la lecture de Sympto, l’appli mobile des femmes qui ont 20 ans d’avance

Le grand mythe des pertes blanches

« Nous sommes au XXIe siècle et pourtant les femmes sont toujours cloîtrées dans une forme d’obscurantisme. Il m’aura fallu attendre l’âge de 36 ans pour comprendre que j’étais une femme « normale » -même si nous sommes toutes uniques :-). En effet, depuis l’adolescence, j’ai été intoxiquée par un grand mythe, mythe transmis par certains médecins et gynécologues : la question des pertes blanches ».

Lire la suite sur :  pryskaducoeurjoly.com

pertes-blanches

Harri Wettstein, l’homme qui voulait libérer les femmes…

Secrétaire de la fondation SymptoTherm, Harri Wettstein œuvre pour une contraception douce, la symptothermie. Il dénonce les obscurantistes de tous bords qui conservent le secret sur ce véritable Da Vinci Code féminin. Entretien

La symptothermie est une alternative fiable aux contraceptifs hormonaux. Comment expliquer qu’elle ne soit pas plus connue ?

HARRI Wettstein, dans le jardin d'Eden, oeuvre à la réconciliation de l'Homme et de la Femme
Harri Wettstein, cofondateur et secrétaire de SymptoTherm est docteur en psychologie de l’Université de Lausanne, philosophe et auteur.

Parce que cette contraception bouscule et dérange à de très nombreux niveaux… Lorsqu’une femme découvre l’existence de la symptothermie, c’est souvent à l’issue d’un parcours contraceptif chimique qu’elle ne supporte plus. Sa découverte est le fruit d’une révolution personnelle après des années de questionnements. Très peu de médecins ou gynécologues vont lui apporter cette connaissance qu’ils n’ont eux-mêmes pas apprise. On va plutôt proposer à la femme des « solutions » qui stérilisent sa féminité, entravent sa créativité liée au cycle fécond de ses hormones. C’est encore et toujours une forme de domination masculine, sous un discours pseudo-émancipateur. Les médecins nous ridiculisent, l’éducation sexuelle nous évite. Même le courant écologiste officiel nous boude. Finalement, la santé publique, si elle nous attaquait – parce que nous pouvons garantir cette contraception – nous rendrait un énorme service. Pour l’instant, elle fait comme si nous n’existons pas. Continuer la lecture de Harri Wettstein, l’homme qui voulait libérer les femmes…

« La symptothermie, c’est un style de vie ! »

Valentina Salonna est conseillère en symptothermie. Egalement sexo-thérapeute et professeur de Yoga, et déjà dix ans d’expérience en contraception écologique, un moteur essentiel sur son « chemin de vie ».

Propos recueillis par Pryska Ducoeurjoly

Son site : www.valentinasalonna.com

Continuer la lecture de « La symptothermie, c’est un style de vie ! »

Le come back de la contraception naturelle

grazia logo

Prises une à une, les méthodes naturelles ont montré leurs limites selon l’indice de Pearl, qui quantifie le pourcentage d’échec d’une technique. Mais en combinant l’observation quotidienne de plusieurs indices de fertilité, on augmente la fiabilité contraceptive. C’est le cas de la symptothermie : mise au point dès 1965 en Autriche par le Dr Rötzer, cette méthode se voit perfectionnée grâce à des algorithmes qui fiabilisent les données et éliminent au maximum les erreurs d’interprétation.

LIRE LA SUITE sur Grazia.fr

Une efficacité comparable à la pilule

« Le problème, avec les données officielles, c’est qu’on met toutes les méthodes naturelles dans le même panier ! Or on sait aujourd’hui, études à l’appui, que la symptothermie sort nettement du lot, avec une vraie sécurité contraceptive. C’est une méthode 100% écologique, aussi efficace que la pilule ! », assure Harri Wettstein, Secrétaire de la fondation SymptoTherm.

>>LIRE LA SUITE sur femininbio.com

La foire aux applis mobile : comment choisir ?

Si les software sur la méthode symptothermique ont le vent en poupe, l’avenir est probablement à ceux qui se synchronisent sur smartphones via une application mobile ! C’est le cas de sympto, lancé en 2010 par la fondation SymptoTherm. Basée en Suisse, elle dispose aujourd’hui d’un réseau international de conseillères online formées par ses soins.

tableau pilo pour pub pleine page

Cette évolution sur smartphone est encore récente. Mais sur le marché des Apps, c’est déjà la foire aux applis ! Pas moins d’une soixantaine assurent gérer votre fertilité. Mais peu d’entre elles offrent une sécurité réelle car elles ne dépassent pas la méthode du calendrier, totalement désuète. Pour la fondation SymptoTherm, parmi les applications mobiles, seules celles basées sur les principes de la symptothermie sont vraiment fiables (voir cette étude comparative).

>> LIRE LA SUITE sur carevox.fr