Continuer la lecture de Emmanuelle Bindschedler, Bulle, Suisse " />

Emmanuelle Bindschedler, Bulle, Suisse

1785526Emmanuelle Bindschedler, a suivi un cursus d’études paramédicales puis a bifurqué dans la communication. Après des études universitaires en journalisme et sociologie de la communication, elle a travaillé plus de 20 ans dans les médias. Depuis 2010 une nouvelle expérience est venue se rajouter à sa vie, celle de maman. Depuis 10 ans, elle est praticienne en diverses approches de pédagogies corporelles et a ouvert l’Atelier du corps en 2011.

Pour toi la symptothermie, c’est …

…Un outil extraordinaire qui permet de gérer sa fertilité de façon autonome.

Pourquoi tu travailles avec l’école symptotherm ?

L’application sympto est fiable, ludique et rend la symptothermie accessible à toutes les femmes.

Comment vois-tu ton rôle en tant que conseillère sympto ?

Dans mon activité de praticienne en conscience corporelle je suis dans une démarche d’apprendre aux individus à devenir autonomes, à devenir leur propre thérapeutes. Je trouve avec la sympto le pendant « féminin » de mon approche holistique du corps humain. Rendre les femmes autonomes, leurs permettre de reprendre les rennes de leur fertilité/contraception est pour moi une grande joie et une passion.

Comment accompagnes-tu la femme concrètement ?

DISPONIBILITE pour moi c’est le maître mot.. Apprendre à s’observer n’est pas une chose facile et il est indispensable d’être très présente les premiers mois pour répondre à toutes les questions qu’une femme peut se poser quand on commence la sympto, et y répondre vite. Cette démarche est basée sur la connaissance de soi et la connaissance est intrinsèquement liée à l’apprentissage plus large du fonctionnement du cycle féminin.

Comment te contacter et à quelle vitesse réponds-tu ?

J’aime bien organiser une 1ère rencontre au cabinet ou chez la femme ou le couple qui souhaite démarrer la sympto. Une 1ère rencontre d’une heure ou plus qui permet d’aborder le fonctionnement du corps et de sympto. Et de poursuivre via le backoffice de sympto ou par téléphone s’il y a une urgence. Le moyen le plus rapide pour me joindre est par sms. Je vais consulter le backoffice 2 fois par semaine.

Proposes-tu des consultations en plus du suivi de la messagerie interne ?

Une 1ère rencontre est à mon sens indispensable. Elle permet à la femme qui débute d’avoir une vision d’ensemble sur le cycle et sur la sympto et de ne pas partir à l’aveuglette. Je vois tout de suite de très nettes différences entre une femme qui a eue cette consultation et une femme qui ne l’a pas eue.

Qui peux-tu aider ou veux-tu soutenir en particulier ?

Toutes les femmes.

Quelles sont tes autres spécialités ?

Je suis spécialisée dans tous les troubles psychosomatiques, les SPM, et la récupération post césarienne.

Qu’as-tu à leur dire de plus sur la symptothermie ou sur le conseil ?

J’aime bien comparer la symptothermie à l’apprentissage de la conduite d’une voiture. Il faut bien 6 mois d’auto-école pour être à l’aise. Au début, on à l’impression qu’il y a trop de choses à apprendre et qu’on y arrivera jamais et puis au fil des cycles, ça devient plus simple et puis après un an, c’est une routine qui roule!

CONTACT :  www.atelierducorps.ch

Rue Victor Tissot 22, 1630 Bulle | 026 912 85 89 | 079 709 39 69 info@atelierducorps.ch

atelier_du_corps_2_01

Laisser un commentaire

L’actu du didacticiel sympto, appli de la symptothermie moderne ET scientifique

%d blogueurs aiment cette page :