Continuer la lecture de Aline Mainix, Bordeaux/Angoulême " />

Aline Mainix, Bordeaux/Angoulême

Après avoir passé plusieurs années en tant qu’ergothérapeute en hôpital psychiatrique, j’ai pris le temps de sortir des sentiers battus en voyageant en tant que volontaire pendant 18 mois en Asie.

J’y ai découvert la Symptothermie qui a bouleversé ma vision de la féminité et du monde de la contraception / conception.

J’accompagne maintenant les femmes à retrouver leur liberté à travers la découverte de leur cycle.

La sympto-quoi ? Symptothermie ?

La symptothermie, c’est maintenant pour moi une évidence, une pépite encore trop enfouie sous les mensonges ! Un savoir qui mérite d’être révélé au monde entier. Je suis tombée des nues quand j’ai appris qu’il existait une méthode naturelle d’observation de ses cycles aussi fiable que la pilule et que je pouvais grâce à une application, gérer ma fertilité sans hormone !

C’est perdu au beau milieu de la Malaisie, installée dans une ferme en tant que volontaire que j’ai découvert la symptothermie. Une amie m’a tout simplement glissé ce trésor entre les mains.

Les gynécos, les médias, les labos pharmaceutiques nous racontent depuis des lustres que les méthodes de connaissance de son cycle ne sont pas fiables, que les risques sont trop grands, que c’est trop compliqué, trop instable, blablabla… Du vent que la symptothermie balaye en deux temps trois mouvements.

Quel a été ton parcours avec la contraception avant la Symptothermie ?

Une fatalité … Le stress à chaque retard de règle était une norme et le préservatif était un mal pour un bien. La pilule a toujours été un corps étranger dans mon corps déjà assez bien inconnu à mes yeux. Je l’oubliais sans cesse, refusais de la prendre et trouvais sans arrêt des excuses sans trop savoir pourquoi.

A l’époque, j’avais l’impression que quelque chose clochait : « tout le monde prenait la pilule, pourquoi c’était si compliqué pour moi ? » Je crois que mon corps me parlait : je n’ai compris bien plus tard que je n’avais pas toutes les info nécessaires pour faire mes choix de manière éclairée.

Je ne souhaite pas d’enfant et la peur de tomber enceinte m’a toujours envahie jusqu’à la symptothermie qui fait maintenant partie intégrante de ma vie. Je sais exactement où j’en suis et je peux dire avec certitude si j’ai ovulé, si j’ai pris un risque et que je ne suis pas enceinte.

Pourquoi es-tu devenue conseillère ?

Une méthode aussi révolutionnaire ne pouvait pas rester méconnue.  Maintenant que je sais, il est primordial pour moi de transmettre ce savoir ! Je dois éclairer les femmes sur le fonctionnement de leurs propres corps, leur donner des outils pour faire leur choix et les former à gérer leur fertilité naturellement si elle le souhaite.

Par-dessus tout, je souhaite leur donner confiance pour affronter le corps médical ! Pour ça, je forme, j’informe, j’écris et cris haut et fort la vérité : je souhaite que tu fasses partie de ces femmes éclairées.

Pourquoi travailles-tu avec la fondation SymptoTherm ?

J’ai naturellement été guidé vers la fondation. Au départ, pour être honnête, je ne savais même pas qu’il y en avait d’autres. Je ne crois pas au hasard et après avoir rencontré Harri et Christine, c’est une évidence : je suis au bon endroit.

Tous les deux sont motivés et attachants. Experts dans le domaine, ce projet leur tient à cœur et ils mettent une énergie incroyable pour développer la sympto.

Je trouve aussi que la fondation apporte une vraie modernité, loin d’une image religieuse : elle tient à respecter la liberté de la femme moderne qui a autre chose à faire que de rester accroché à son thermomètre.

Autre point positif : la fiabilité (la meilleure dans le domaine) de l’application est un vrai plus.

Comment fonctionnes-tu dans le suivi ?

Je commence toujours par un contact téléphonique ou sur Skype quel que soit le suivi choisi. Il me semble primordial de définir ensemble de vive-voix tes objectifs et tes attentes.

Je tiens à ce que tu te sentes accompagnée et rassurée. Tes doutes et tes appréhensions seront entendues. Je suis donc à l’écoute, réactive et disponible.

Mon objectif final est ton autonomie, sauf gros changement dans ta vie : tu ne dois plus avoir besoin de moi.

Je consulte ma messagerie plusieurs fois par semaine. Pour les urgences, je suis aussi joignable par téléphone, facebook ou whatsapp (à définir ensemble).

Je propose aussi des consultations en ligne ou en présentiel pour les moments délicats ou pour faire le point.

Pourquoi se faire conseiller au départ est-il nécessaire selon toi ?

Je suis une autodidacte, j’ai tendance à vouloir tout apprendre par moi-même et pourtant le suivi que j’ai eu m’a été d’un grand soutien pour valider mes observations. Il m’a surtout permis de prendre confiance. Il est un vrai plus et surtout un gain de temps considérable.

Qui nous a vraiment appris à détecter les signaux de son corps ? Se retrouver du jour au lendemain à différencier un élixir peut s’avérer hardu. Un suivi permet de rendre simple un apprentissage qui peut sembler compliqué au premier abord.

En tant que conseillère, j’aurai un regard sur l’ensemble de tes cycles et t’aiderai à prendre confiance en tes observations dès le début et surtout à ne pas te décourager.

Qui peux-tu aider ou soutenir en particulier ?

Je suis intéressée par tous les profils à partir du moment où tu as envie de te (re)découvrir, d’apprendre et de devenir autonome. Tu dois simplement vouloir connaître ton corps, vivre sans hormones et gérer ta fertilité (contraception ou conception) de manière autonome et responsable.

Je désire surtout te donner confiance et prendre le temps que tout soit clair pour toi.

Bonus couple : l’homme est toujours le bienvenu. Si ton compagnon a du mal à trouver sa place, nous trouverons ensemble des moyens pour le faire participer.

Quelles sont tes autres activités ?

Etre mère, avoir ses règles, se maquiller et toutes ces idées qui entourent le féminin ne sont que des stéréotypes qu’on nous a inculqués.

Être femme sous-entend aussi de grands rêves, une sensibilité et un potentiel souvent sous-estimé. La sympto est un premier pas pour un retour vers soi-même, les prochaines étapes peuvent être tout aussi importantes et merveilleuses.

A travers des ateliers, des rencontres et des retraites, je propose des espaces de bienveillance pour échanger et se retrouver.

En parallèle, sous forme de coaching individuel, je travaille avec des outils de développement personnel et de PNL pour t’accompagner à te libérer de tes croyances et vivre comme tu le souhaites.

Contacte moi pour en discuter.

Et en dehors de la symptothermie, quels sont tes rêves ?

Je suis une incorrigible rêveuse, je me définis comme une utopiste réaliste.

Pole Dance, Acroyoga, Randonnée, lecture, activité manuelle : la tête en bas ou dans les nuages : j’aime toucher à tout.

Après plusieurs boulots (caissière, ergothérapeute, formatrice en prévention) qui m’ont tous énormément appris et conduit au burn-out, j’ai décidé de construire ma vie de rêve : être libre financièrement et géographiquement. J’ai besoin du changement : le voyage fait partie de mon quotidien, la routine me fait frémir.

Je crois surtout profondément à la bonté de l’être humain. Chacun a au fond de lui un potentiel caché sous des couches de croyances limitantes et de peur. Un enfant vit au cœur de nous et je rêve d’aller en titiller le plus grand nombre, car on a tous un rôle à jouer pour rendre ce monde meilleur.

Contact

Mail : aline.mainix@gmail.com
Site Internet : alinemainix.fr
Facebook : Aline M

Le Blog de la Symptothermie et de l'appli sympto

%d blogueurs aiment cette page :