Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours

Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours: nous devons donc faire une certification simple, mais sans recourir à un organe de certification officiel comme Swissmedic nous l’avait demandé au départ en 2015 (!), donc une petite victoire quand même pour nous.

Bonjour à tout le monde !

A moi de vous informer sur l’état actuel de la Fondation.

La certification demandée par Swissmedic sera faite et pendant ce délai nous avons le droit de continuer notre travail normalement.

Le nouveau visuel qu’Alain Rhis a créé est de nouveau sur le site.

A chacune d’entre vous de se forger une idée de mon travail et de ce que Christine et moi avons créé en 18 ans d’efforts financiers et de bénévolat. Je vous donnerai les faits par rapport au conseil démissionnaire une fois qu’on saura plus de Berne et par l’autorité de surveillance. Donc il est prématuré de vous parler de ce qui s’est passé et comment la démission a été faite.

Nous avons convenu lors de notre séance devant le notaire que Valentina, l’ancienne présidente, n’avait pas le droit de parler de sa démission du Conseil de Fondation, c’était mon travail de le faire, mais visiblement elle ne respecte pas cette convention et commence sa campagne de dénigrement de plus belle; maintenant elle m’en veut à mort et à la Fondation qu’elle veut carrément détruire.

Je salue profondément l’idée de sympto 3 que Chloé semble avoir préparé un bout (elle devra aussi faire son accréditation à Swissmedic), je n’ai aucun problème que sympto continue avec d’autres personnes, mais cela pendra encore des mois!

Il faut sauver le soldat sympto! Faites-moi confiance. Aidez-nous à passer ce cap difficile. Si quelqu’un veut reprendre mon travail, qu’elle s’annonce auprès de moi.

Cordialement
Harri sympto

Laisser un commentaire