Appli mobile et contraception naturelle: un article dans info@gynäkologie

Contraception naturelle et applications mobiles : sympto Plus, une haute fiabilité pour la gestion de sa fertilité
Contraception naturelle et applications mobiles : sympto Plus, une haute fiabilité pour la gestion de sa fertilité

Un article sur la symptothermie vient d’être publié dans un trimestriel gynécologique suisse, la revue info@gynäkologieLa femme dans la jungle des applications portant sur la fertilité : Quelles applis sont adaptées pour une contraception naturelle? (4.2015, info@gynäkologie, p. 20 – 22)

>> Voir le PDF

Signé par Harri Wettstein, le secrétaire de la fondation SymptoTherm, cette publication vise à réhabiliter cette méthode de contraception naturelle peu connue, et pourtant aussi fiable que la pilule. L’article fait point les avantages qu’apportent les applis mobiles  pour l’apprentissage de cette méthode de gestion de la fertilité.

Résumé.

De nos jours, on compte certainement déjà par millions les « femmes smartphone » qui ont introduit leur calendrier menstruel dans un programme de leur téléphone intelligent. Mais ces applications sont capables d’indiquer bien plus que seulement les jours du cycle. A travers des forums et des chat, d’échanges de rapports quotidiens sur la forme et le bien-être général, de mémentos sur la prise de médicaments, etc., ces applis se muent en de vrais moniteurs de santé. Plusieurs sont même capables d’enregistrer des données sympto-thermiques, à savoir température basale, auto-évaluation des glaires etc.

Mais quelle est la fiabilité de l’interprétation des observations par ces programmes ? La plupart des applis visent les conseils en vue d’une conception. Là, personne ne risque quoi que ce soit ! S’occuper de son propre cycle quand on désire tomber enceinte n’est jamais inutile, même si les applis inventées dans ce but manquent à indiquer avec précision les jours hautement propices pour concevoir ! Par contre, quand il s’agit de contraception naturelle, il n’y a que très peu d’applis qui abordent cet objectif avec une fiabilité suffisante. Ce sont les applis qui intègrent pleinement la symptothermie (méthode sympto-thermique) et qui sont capables d’indiquer avec précision la «fenêtre de fertilité».

Conclusion. 

◆ La symptothermie (méthode sympto-thermique) est une vraie alternative dans la palette des méthodes contraceptives

◆ Dans la jungle des applications de fertilité, on ne peut qu’en recommander deux: mynfp.de (seulement en allemand) et sympto.ch (disponible en 8 langues).

◆ L’observation du cycle est pour la femme un moyen de prendre conscience de son corps et de s’affirmer. Cela redéfinit aussi sa relation avec son partenaire et l’implique davantage dans la démarche.

◆ Le médecin peut facturer le temps nécessaire en consultation via TARMED (Suisse). En parallèle, il peut se former à la symptothermie auprès de la fondation SymptoTherm, (www.symptotherm.ch).

◆ La symptothermie est écologique. Elle est à la portée de toutes les femmes qui désirent s’engager dans la voie de l’autodétermination et de la considération bienveillante de leur corps.

>>> LIRE AUSSI : Sympto et my-NFP, meilleures applications mobiles pour la symptothermie (communiqué de presse de la fondation SymptoTherm, sur son étude comparative 2014)

www.sympto.org

 

Laisser un commentaire