Archives de catégorie : SWISSMEDIC

Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours

Tribunal Administratif Fédéral de St. Gall a rejeté notre recours: nous devons donc faire une certification simple de dispositif médical, mais sans recourir à un organe de certification officiel comme Swissmedic nous l’avait demandé au départ en 2015 (!), donc une petite victoire quand même pour nous.

La certification demandée par Swissmedic sera faite et pendant ce délai nous avons le droit de continuer notre travail normalement. Le nouveau visuel qu’Alain Rhis a créé est de nouveau sur le site sympto.org.

Le recours contre Swissmedic n’a jamais mis sympto dans l’illégalité.
Actuellement, la déclaration de certification est chez swissmedic et nous attendons le résultat : soit Swissmedic accepte tout tel quel, soit ils demandent des compléments d’information et nous les fournirons dans le plus brefs délais. Nous irons jusqu’au bout de cette certification qui se présente de manière beaucoup plus simple que du temps du recours, en 2015!

Les conseillères peuvent donc continuer leur travail sans crainte. sympto continue normalement.

Questions ou demande de compléments: info@symptotherm.ch

sympto, l’appli qui libère la femme au tribunal administratif face à Swissmedic

[sympto vs Swissmedic] : l’autorité suisse vient de déclarer « non-conforme » l’appli sympto qui permet à la femme de gérer sa fertilité de manière naturelle. Ce sera au tribunal administratif de juger si oui ou non sympto fait office de dispositif médical. C’est le début de la saison 2, celle du volet judiciaire. Résumé des épisodes précédents…

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Continuer la lecture de sympto, l’appli qui libère la femme au tribunal administratif face à Swissmedic

Pourquoi sympto n’est pas un dispositif médical (affaire Swissmedic)

Va-t-on assister à un bras de fer entre l’autorité suisse des produits de santé, Swissmedic, et la fondation Symptotherm qui a développé une appli mobile pour gérer naturellement la fertilité. Actuellement, Swissmedic demande à sympto, un outil numérique révolutionnaire, de se conformer à la législation applicable aux « dispositifs sympto freemédicaux ». L’histoire du pot de terre contre le pot de fer ? Pour l’instant, on n’en est qu’aux échanges de courriers…

[Mise à jour : la suite du feuilleton]

Continuer la lecture de Pourquoi sympto n’est pas un dispositif médical (affaire Swissmedic)